messages des êtres de lumière

Dimanche 16 février 2014 7 16 /02 /Fév /2014 19:33

multi2.jpg

 

 

Qu’est L’ÂME LUMIERE ? Pour pouvoir vivre la vie terrestre, vous avez tous besoin d’une énergie qui vous permet de marcher, de rire, de jouer, de manger mais, aussi et surtout, de vous permettre de vous rendre compte de la beauté de qui vous êtes. Vous êtes tous, sans exception, nous répétons « tous sans exception », de merveilleuses âmes Lumière. En effet, au moment de votre création par le Créateur, vous avez été créés à Son Image c’est à dire dans Sa Pure Lumière, dans Son Pur Amour. C’est pourquoi vous êtes une parcelle de cette Merveilleuse Énergie, vous êtes Sa Lumière et vous La faites rayonner en vous.

Mais, allez-vous dire, « comment la Pure Lumière du Créateur peut-elle rayonner à travers nous alors que nous vivons sur la Terre des moments bien délicats au travers de la dualité qui existe non seulement en nous mais aussi autour de nous ?

Nous allons vous dire ceci : vous êtes réellement des âmes Lumière. En chacun de vous il y a une partie de votre âme qui ne quitte pas la Lumière. C’est la partie de votre être qui vit dans le Céleste et qui transmet à sa partie incarnée dans votre corps toute l’énergie de vie et d’Amour que vous êtes. L’Âme Lumière est ce qui est appelé l’Âme Mère, merveilleuse Mère qui permet à ses enfants terrestres de ne pas être coupés de la Lumière Originelle et vous maintient dans ce cocon merveilleux de douceur et d’Amour du Divin. Bien sûr, lorsqu’ une partie de cette merveilleuse Âme Lumière s’incarne en vous, cette partie ressent la vibration de l’énergie terrestre qui est réellement lourde et pesante. A ce moment là, la partie incarnée ressent une diminution de réception de la Pure Lumière de l’Âme Mère et c’est là que commencent parfois quelques difficultés.

Combien d’humains ont en eux le sentiment d’abandon ? Beaucoup le ressentent surtout dans les pays occidentaux. Cela est ainsi. Ce sentiment d’abandon vient souvent du premier contact de la partie incarnée de l’Âme Lumière avec les énergies terrestres ; ne ressentant plus totalement la puissance de la Lumière Divine, et sa douceur, elle ressent à ce moment là, le premier sentiment d’abandon. Pourtant l’Âme Lumière, l’Âme Mère est toujours présente, toujours aussi aimante qu’avant l’incarnation et offre toute sa douceur et sa tendresse à sa partie incarnée. Mais les énergies de la Terre créent une barrière parfois fort difficile à vivre pour la partie incarnée de l’âme. De là viennent pour le bébé, ensuite pour le jeune enfant, des sentiments d’abandon qui le poursuivent dans sa vie d’adulte au travers d’évènements qui le confortent dans le sentiment d’abandon. Or, abandon il n’y a pas, abandon il n’y a jamais eu de la part de l’Âme Lumière. Elle continue à transmettre sa Puissance de Lumière et d’Amour ce qui ne peut être autrement puisqu’elle est le Divin et que vous êtes le Divin grâce à elle.

Mais, alors, que faire pour ne plus ressentir ce sentiment d’abandon et parfois de rejet que le jeune enfant ressent sans pouvoir l’expliquer et l’exprimer ? Il est important de considérer les enfants, jeunes enfants, comme des êtres à part entière. Il important de leur parler de la Vie, de la Grande vie, de ce qu’elle permet de vivre sur la Terre. La Grande Vie c’est la Lumière Divine qui est autour de vous, au travers de tout ce que vous voyez et côtoyez chaque jour ; la Grande Vie, c’est la vie ailleurs dans le Céleste mais aussi l’expérience terrestre que vous vivez. Il est important d’expliquer aux enfants qui ils sont c’est à dire des êtres merveilleux, des êtres de Lumière, que dans leur coeur vit une belle Lumière qui les accompagne et les protège durant toute leur vie sur la Terre. Il est important que cela soit ainsi car les nouveaux enfants qui naissent actuellement sont et seront de plus en plus proches de la Lumière de leur Âme Lumière  et auront des difficultés à comprendre que les adultes ne le comprennent pas ou bien ne le savent pas. Ces enfants auront besoin de parler de la Lumière, ils auront besoin d’être écoutés, entendus. Alors, cest à vous adultes, parents, si vous le souhaitez bien sûr, de parler de cette évolution de l’humain terrestre avec vos enfants.

Bien sûr, plus l’enfant est jeune, plus les mots doivent être adaptés à son âge mais c’est en faisant cela que vous permettrez à l’humanité à venir de vivre dans la conscience de sa divinité et dans la conscience de la présence de la Lumière Divine Protectrice en chacun de vous. l’Âme Lumière projette en vous à chaque instant de votre vie, ce pouvoir de vivre dans la douceur et la paix. C’est pourquoi nous vous disons à nouveau : prenez du temps pour vous rencontrer, pour vous sentir dans la douceur de cet enveloppement merveilleux de l’Âme Lumière qui ne demande que votre bonheur.

Mais vous allez encore penser : « pourquoi alors ne pas être resté(e) dans ce monde de douceur et de Lumière si belle et si douce ? Pourquoi être venu(e) vivre sur Terre pour vivre toutes ces difficultés ?

Nous vous répondons : car l’évolution spirituelle est sans fin. Même le Père Créateur amplifie à chaque instant Son Amour et crée toujours plus dans l’Amour, pour l’Amour, au fur et à mesure que Ses créations lui offrent de l’Amour. L’expansion de l’Univers, de tous les Univers est sans fin et il en est de même pour les Âmes Lumière que vous êtes. Vos Âmes Lumière ont besoin d’évoluer toujours plus, de s’emplir toujours plus de Lumière divine pour suivre le mouvement de la Création qui est d’amplifier sans cesse…..sans cesse….l’Amour divin et la Lumière divine dans tous les Univers. C’est au travers de sa partie incarnée vivant des expériences terrestres, que votre Âme Lumière grandit en compréhension des sentiments humains et de la relation de sa partie incarnée avec le Divin. Vous faites tous partie d’un grand mouvement d’expansion de l’Univers et de tous les Univers et votre vie terrestre est un des points d’accroissement de l’Amour divin et de la Lumière divine. Vos expériences terrestres ne sont pas inutiles même si, parfois, elles vous paraissent difficiles. Cela fait partie d’un grand, très grand Plan Divin, celui de la reconnexion de toutes les Créations du Divin à Son Amour Inconditionnel qu’il vous a offert à tous que vous soyez humains terrestres, humains d’autres planètes ou bien planètes elles-mêmes. L’amplification et l’expansion de l’Amour divin dans tous les Univers est la chose primordiale nécessaire pour la Vie des Univers. C’est l’Amour et Sa Lumière qui vous donnent vie, c’est l’Amour et Sa Lumière qui créent à l’infini, c’est l’Amour et Sa Lumière qui sont le ciment véritable de toutes les planètes entre elles, planètes que vous pouvez voir dans le ciel entourant votre Terre.

Chers enfants de la Terre, sachez, comprenez que vous êtes la Lumière divine, sachez et comprenez que vous êtes Son Amour et que vous êtes dans son mouvement de Création sans fin…..sans fin.

Nous vous aimons et vous accompagnons avec grand Amour.

Par ela - Publié dans : messages des êtres de lumière
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 15 février 2014 6 15 /02 /Fév /2014 14:14

1ad3b-480x270-ff4zw.jpg

 


Chers amis, je suis enchanté d'être à nouveau parmi vous et de communiquer de cette façon avec vous. Je dois dire que cela signifie beaucoup pour moi aussi. J'aime ces assemblées car de cette façon, je peux être plus proche de vous que depuis mon plan de réalité.

Mais je vis toujours dans vos coeurs et j'attends les moments de votre vie où vous êtes réceptifs et sensibles à mon énergie. Mon énergie, celle du Christ qui renaît en ce temps, n'est pas seulement mon énergie. Ce n'est pas simplement l'énergie d'un homme qui a vécu sur terre à une époque ; c'est un champ d'énergie collectif auquel vous prenez part d'une façon plus intime que vous ne le pensez.

Vous avez tous fait un voeu un jour, vous avez tous eu l'intention de manifester cette énergie dans la réalité de la terre, de l'ancrer à la terre. De nombreuses vies, de nombreux siècles, vous avez oeuvré à cette mission. Vous êtes tous dans un processus d'enfantement de la semence du Christ en vous et je vous aide. J'ai été un précurseur, mais planter la semence du Christ a été le fruit d'un effort collectif. Et même ma venue sur terre n'a été possible que grâce au champ d'énergie ici-présent, tissé par vous. Nous oeuvrons ensemble, nous sommes une unité. Je suis donc accessible à chacun de vous. Je ne suis pas exclusivement disponible pour une personne. Je suis au service de chacun de vous.

Aujourd'hui, je veux vous parler d'un sujet qui vous touche intimement et fréquemment dans votre vie quotidienne. Il s'agit de gérer vos émotions.

La dernière fois, j'ai parlé des énergies de l'homme et de la femme qui traversent votre champ d'énergie et vos chakras. J'ai insisté sur l'importance de guérir les trois chakras du bas car cela fait partie du fait de devenir entier et complet. J'ai pensé qu'il était important d'insister là-dessus car ceux d'entre vous qui sont assoiffés de spirituel ont tendance à se retirer, à la fois en pensée et en sentiment, vers les chakras du haut.

Le coeur, le troisième oeil et le chakra-couronne vous attirent car ces centres d'énergie vous connectent avec les royaumes supérieurs qui vous sont si naturels. Mais les véritables avancées intérieures doivent à présent avoir lieu à un niveau inférieur, dans la zone des chakras du bas, plus proches de la terre.

La zone des émotions est vitale dans votre processus d'évolution vers la liberté et l'intégralité. Vous êtes des êtres spirituels. Vous venez d'un plan de réalité où la densité et la rudesse de la réalité terrestre vous étaient inconnues. Cela a été difficile à gérer.

Au cours de nombreuses vies, vous avez tenté d'exprimer votre énergie cosmique ici sur terre. Et dans cette expression, dans la transmission de votre énergie à la terre, de nombreux traumas profonds se sont installés. Votre corps émotionnel est plein de plaies et de traumas. C'est de cela que je veux parler aujourd'hui.

Toute personne qui emprunte le chemin de la croissance intérieure connaît l'importance des émotions : vous ne devez pas les refouler mais trouver une sorte d'accord avec elles et finalement, les libérer. Mais comment cela fonctionne vraiment, ce n'est pas toujours clair.

Je veux tout d'abord faire une distinction entre émotions et sentiments. Je ne suis pas concerné ici par des termes spécifiques ou des étiquettes et vous pouvez les appeler différemment, mais je veux faire une distinction entre les émotions dans le sens d'énergies qui sont essentiellement des expressions d'incompréhension et les sentiments ou énergies qui sont une forme de compréhension supérieure.

Les sentiments sont vos professeurs, tandis que les émotions sont vos enfants.

Les émotions sont des énergies qui se manifestent clairement dans le corps physique. Les émotions sont des réactions à des choses que vous ne comprenez pas vraiment. Considérez ce qu'il se passe quand vous êtes pris dans un accès de fureur. Par exemple, quelqu'un heurte vos sentiments par surprise et vous vous mettez en colère. C'est quelque chose que vous pouvez ressentir dans votre corps ; vous sentez l'énergie se tendre à certains endroits. Cette tension physique, cette contraction qui suit le choc énergétique montre qu'il y a quelque chose que vous ne comprenez pas. Une énergie vient vers vous et vous la trouvez injustifiée. Ce sentiment d'être traité injustement, bref, cette incompréhension, est déchargé à travers l'émotion. L'émotion est l'expression de cette incompréhension, c'est une explosion énergétique et un soulagement.

Quand cela se produit, vous êtes confrontés au choix suivant : que vais-je faire de cette émotion ? Vais-je agir en fonction de cela ? Vais-je l'utiliser comme combustible pour nourrir mes réactions envers les autres ou bien est-ce que je laisse cette émotion exister en faisant reposer mes actions sur autre chose?

Avant de répondre à cette question, je veux expliquer la nature des sentiments.

Les émotions sont donc essentiellement des explosions d'incompréhension que vous pouvez percevoir clairement dans votre corps. Les sentiments, quant à eux, sont de nature différente et sont aussi perçus différemment. Les sentiments sont plus tranquilles que les émotions. Ce sont les murmures de l'âme qui vous envoie de petits signaux, une évidence intérieure ou une action intuitive soudaine qui ultérieurement s'avère très sage.

Les émotions ont toujours un aspect très intense et spectaculaire. Considérez les crises d'angoisse, la peur, la fureur ou la tristesse profonde. Les émotions vous possèdent complètement et vous font sortir de votre centre spirituel. Sur le moment, vous êtes bouleversés, vous êtes pleins d'une sorte d'énergie qui vous déstabilise et vous fait perdre votre clarté intérieure. Dans ce sens, les émotions sont comme des nuages qui passent devant le soleil.

Je n'ai rien contre les émotions. Elles ne doivent pas être refoulées. C'est un moyen très précieux de vous connaître plus intimement. Mais je veux préciser la nature de l'énergie émotionnelle : c'est une explosion d'incompréhension. Essentiellement, les émotions vous déstabilisent.

Les sentiments, quant à eux, vous amènent plus en profondeur de vous-même, dans votre centre. Les sentiments sont étroitement associés avec ce que vous appelez l'intuition. Les sentiments expriment une compréhension plus élevée, de celles qui transcendent les émotions et le mental.

Les sentiments ont leur origine dans un lieu non-physique, en-dehors du corps. C'est pour cela qu'ils ne sont pas localisés à un endroit du corps physique. Considérez ce qu'il se passe lorsque vous ressentez quelque chose, une atmosphère ou une humeur, ou lorsque vous avez un pressentiment au sujet d'une situation. Il y a une sorte d'évidence alors qui semble venir de l'extérieur et qui n'est pas une réaction de votre part à quelque chose d'externe. Cela vient de nulle part. (Comme vous dites si bien : « ça tombe du ciel »). A ce moment-là, vous sentirez peut-être quelque chose s'ouvrir dans le chakra du coeur.

Ces moments d'évidence sont fréquents. Par exemple, il vous arrive de « savoir » quelque chose au sujet de quelqu'un sans lui avoir vraiment parlé. Vous pouvez pressentir quelque chose vous concernant tous deux qui plus tard jouera un rôle important dans votre relation. Ce genre de choses n'est pas très facile à expliquer, c'est simplement un sentiment, ce n'est pas facile à comprendre pour le mental. (C'est là où votre mental devient sceptique, qu'il vous dit que vous vous racontez des histoires ou que vous devenez fou).

J'aimerais mentionner une autre énergie qui est plus de nature « sentiment » qu' « émotion ». C'est la joie. La joie est un phénomène qui transcende l'émotionnel. Il vous arrive parfois de ressentir une sorte de joie intérieure qui vous transporte sans raison particulière. Vous ressentez votre divinité et votre relation à tout ce qui existe. Un tel sentiment peut se manifester quand vous vous y attendez le moins. C'est comme si quelque chose de plus grand vous touchait ou que vous touchiez une réalité plus grande. Les sentiments ne se laissent pas facilement cerner et ils semblent « tomber du ciel ». Les émotions ont presque toujours une cause immédiate et claire : un déclic dans le monde extérieur qui déclenche vos réactions.

Les sentiments ont leur origine dans la dimension de votre Soi plus grand. Vous avez besoin de silence pour saisir ces murmures dans votre coeur. Les émotions sont capables de déranger ce silence intérieur et cette paix. C'est pour cela qu'il est vital de devenir émotionnellement calme et de guérir et libérer les émotions refoulées. C'est seulement à partir de votre sentiment qui vous relie à votre âme que vous pourrez prendre  des décisions équilibrées.

En étant tranquille et en paix, vous pouvez ressentir de tout votre être ce qui est juste pour vous à un moment donné. Prendre des décisions qui reposent sur les émotions, c'est prendre des décisions à partir d'une position non-centrée. Vous avez d'abord besoin de libérer vos émotions et d'entrer en contact avec votre centre intérieur, là où il y a de la clarté. A présent, je veux parler de la façon de gérer au mieux vos émotions.

J'ai dit que « les sentiments sont vos professeurs et les émotions vos enfants ». Le parallèle entre « être émotif » et « être comme un enfant » est frappant. Votre enfant intérieur est le siège de vos émotions. Il y a aussi une ressemblance frappante entre la façon dont vous gérez vos émotions et la façon dont vous gérez de vrais enfants.

Les enfants sont honnêtes et spontanés dans leurs émotions, ils ne les cachent pas ni ne les refoulent à moins que les adultes ne les encouragent à le faire. Le fait que les enfants expriment spontanément leurs émotions ne signifient pas cependant qu'ils les vivent de manière équilibrée. Chacun sait que les enfants sont souvent emportés par leurs émotions (fureur, peur ou tristesse) et sont souvent incapables d'y mettre un terme. Dans ce genre de situation, l'enfant peut pratiquement se noyer dans ses émotions et cela le déséquilibre, le déstabilise.

L'une des raisons de cette émotivité est que l'enfant n'a que tout récemment quitté un monde où il y a  très peu de limites. Dans les dimensions éthériques ou astrales, il n'y avait pas de restrictions ni de limitations comme celles du monde physique, dans le corps physique. Les émotions de l'enfant sont souvent des réactions d'incompréhension face à cette réalité physique. C'est pour cela qu'en grandissant, l'enfant a besoin d'aide et de soutien dans la gestion de ses émotions. Cela fait partie d'une incarnation équilibrée sur terre.

Donc, comment gérez-vous les émotions, que ce soient les vôtres ou celles de vos enfants ?

Les émotions ne doivent pas être jugées ni refoulées. Elles sont une part vitale de vous-même, en tant qu'être humain et ont donc besoin d'être respectées et acceptées. Vous pouvez les considérer comme vos enfants qui ont besoin de votre attention, de votre respect et aussi de votre guidance.

La meilleure façon de considérer une émotion, c'est de la voir comme une énergie qui se présente à vous pour être guérie. C'est pour cela qu'il est important de ne pas être complètement balayé par l'émotion, mais de rester capable de la regarder à partir d'une position neutre. C'est important de rester conscient. On pourrait le dire ainsi : ne pas refouler une émotion mais ne pas non plus s'y noyer. Car lorsque vous vous y noyez, lorsque vous vous identifiez complètement à elle, l'enfant en vous devient un tyran qui finira par vous égarer.

La chose la plus importante que vous puissiez faire avec une émotion, c'est de lui permettre d'être là, de ressentir tous ses aspects, tout en ne perdant pas conscience de vous-même. Prenez par exemple la colère. Vous pouvez inviter la colère à être complètement présente, la vivre dans votre corps à plusieurs endroits, tout en l'observant de façon neutre. Un tel type de conscience apporte la guérison. Ce qu'il se passe dans cet exemple, c'est que vous entourez l'émotion, qui est essentiellement une forme d'incompréhension, avec de la compréhension. C'est de l'alchimie spirituelle.

Laissez-moi vous l'expliquer à l'aide d'un exemple. Votre fille s'est cogné le genou contre la table et ça fait vraiment mal. Elle est furieuse, elle crie de douleur et, de colère, elle donne un coup de pied à la table. Elle considère que la table est la source de sa douleur.

La guidance émotionnelle à ce moment-là veut que les parents commencent par aider l'enfant à mettre un nom sur son expérience. « Tu es furieuse, n'est-ce-pas ? Tu as mal, hein ? » Nommer les choses est essentiel. Vous transférez la racine du problème de la table à l'enfant. « Ce n'est pas la table mais toi qui es blessée, c'est toi qui es en colère. Et oui, je comprends ton émotion ! »

Le parent entoure l'émotion de l'enfant de compréhension, d'amour. Au moment où l'enfant se sent comprise et reconnue, sa colère va peu à peu s'estomper. La douleur physique peut encore être présente. Mais sa résistance à la douleur, la colère qui l'entoure, peut se dissoudre. L'enfant lit de la compassion et de la compréhension  dans vos yeux et cela détend et apaise ses émotions. La table qui est la cause de ces émotions n'est plus concernée.

En entourant une émotion de compassion et de compréhension, vous détournez l'attention de l'enfant de l'extérieur vers l'intérieur et vous apprenez à l'enfant à prendre la responsabilité de l'émotion. Vous lui montrez que sa réaction à un déclic extérieur n'est pas déterminée mais que c'est une question de choix. Vous avez le choix entre l'incompréhension ou la compréhension. Vous avez le choix entre lutter ou accepter. Vous avez le choix.

Cela s'applique aussi à votre relation à vos émotions, à votre enfant intérieur. Admettre vos émotions, les nommer et faire l'effort de les comprendre, signifie que vous respectez et aimez vraiment votre enfant intérieur. Se détourner de l'extérieur vers l'intérieur, prendre la responsabilité de l'émotion, aide à créer un enfant intérieur qui ne veut pas blesser les autres, qui ne se sent pas victime. Les émotions fortes, telles que la colère, la rancune ou la peur, ont toujours une composante d'impuissance, c'est-à-dire l'impression que vous êtes victime de quelque chose qui vous est extérieur. Ce que vous faites lorsque vous ne vous concentrez pas sur les circonstances extérieures mais plutôt sur votre réaction et votre douleur, c'est que vous acquittez le monde extérieur d'être la cause de vos émotions. Vous ne vous souciez pas tant de ce qui a causé l'émotion. Vous vous tournez complètement vers l'intérieur et vous vous dites : bien, telle a été ma réaction et je comprends pourquoi. Je comprends pourquoi je la ressens et je vais l'accueillir.

Considérer vos émotions de cette manière aimante est libérateur. Cela requiert une sorte d'auto-discipline. Cesser de voir la réalité extérieure comme la source du mal et en prendre la responsabilité signifie que vous reconnaissez avoir le choix de réagir de cette façon. Vous arrêtez d'argumenter pour savoir qui a raison et qui a tort, qui est à blâmer pour quoi et vous brisez simplement tout l'enchaînement des évènements qui sont arrivés à votre insu. « Je vis maintenant cette émotion pleinement conscient d'avoir choisi d'agir ainsi ». C'est cela prendre sa responsabilité. C'est cela le courage !

L'autodiscipline en cela est que vous renoncez à être celui qui a raison ainsi qu'à passer pour la victime impuissante. Vous renoncez à vous sentir furieux, incompris et toutes les expressions de victimisation qui peuvent sembler bonnes par moments. (En fait, vous aimez souvent les émotions qui vous dérangent le plus).

Prendre sa responsabilité est un acte d'humilité. Cela signifie être honnête envers vous, même dans vos moments de faiblesse. C'est l'autodiscipline qui vous est demandée. En même temps, ce genre de retour sur soi requiert la compassion la plus haute. Non seulement vous considérez honnêtement cette émotion comme votre création mais aussi avec une douce compréhension. « Tu as choisi la colère cette fois, n'est-ce pas ? » La compassion vous dit : « Bien, je vois pourquoi et je te pardonne. Peut-être qu'en ressentant mon amour et  mon soutien plus clairement, tu ne te sentiras pas enclin à choisir cette réponse la prochaine fois. »

C'est là le vrai rôle de la conscience dans une autoguérison. C'est ce que signifie l'alchimie spirituelle. La conscience ne combat ni ne rejette rien ; elle entoure les ténèbres de conscience. Elle entoure les énergies d'incompréhension de compréhension et transforme ainsi le vil métal en or. La conscience et l'amour sont essentiellement la même chose. Être conscient signifie laisser une chose exister et l'entourer de votre amour et de votre compassion.

Bien souvent, vous pensez que la conscience seule n'est pas suffisante pour surmonter vos problèmes émotionnels. Vous dites : « Je sais que j'ai des émotions refoulées, je connais leur cause, j'en ai conscience mais ça ne s'en va pas ».

Dans ce cas, il y a en vous une résistance subtile envers cette émotion. Vous gardez l'émotion à distance, de peur qu'elle ne vous submerge. Mais elle ne vous submergera jamais si vous choisissez de l'admettre consciemment.

Aussi longtemps que vous gardez l'émotion à distance, vous êtes en guerre contre elle. Vous combattez l'émotion et elle se retournera contre vous de plusieurs façons. A la fin, vous ne pourrez pas la garder à l'extérieur. Elle va se manifester dans votre corps sous la forme d'une douleur, d'une tension ou d'une sensation de dépression. Si vous vous sentez souvent abattu, épuisé, c'est le signe que vous refoulez des émotions.

L'important est de laisser les émotions pénétrer entièrement dans votre conscience. Si vous ne savez pas quelles sont exactement les émotions présentes, vous pouvez fort bien commencer par ressentir les tensions dans votre corps. C'est une voie d'accès aux émotions. Tout est stocké dans votre corps. Si par exemple, vous avez mal à l'estomac, vous y portez votre attention et vous demandez ce qu'il se passe. Laisser les cellules de votre corps vous répondre. Ou bien, imaginez qu'il y a là un enfant. Demandez à l'enfant de vous montrer quelle est l'émotion prédominante en lui ou en elle.

Il existe plusieurs façons d'entrer en contact avec vos émotions. Il est vital de comprendre que l'énergie qui se trouve fixée dans l'émotion veut bouger. Cette énergie veut se libérer et elle frappe donc à votre porte sous forme d'une plainte physique ou d'une sensation de tension ou de dépression. Pour vous, il s'agit de vous ouvrir vraiment et de vous préparer à ressentir cette émotion.

Les émotions font partie de votre réalité terrestre, mais elles ne doivent pas avoir d'emprise sur vous. Elles sont comme des nuages devant le soleil. C'est pour cela qu'il est si important d'en être conscient et de les gérer consciemment. Avec un corps émotionnel clair et équilibré, il est plus facile d'entrer en contact avec votre âme ou votre coeur au moyen de votre intuition.

Dans votre société, il y a beaucoup de confusion au sujet des émotions. C'est évident, entre autres, d'après la quantité de polémique et de confusion à propos de l'éducation des enfants. Très clairement, les enfants sont beaucoup plus spontanés émotionnellement que vous, les adultes. Cela crée des difficultés. Que se passe-t-il si certaines de vos limites morales sont franchies ? Que se passe-t-il si la situation vous échappe et que naît le chaos ? Doit-on discipliner les enfants ou les laisser s'exprimer librement ? Doit-on contrôler ou non leurs émotions ?

L'important dans l'éducation d'un enfant, c'est qu'il apprenne à comprendre ses émotions, à comprendre d'où elles proviennent et à en prendre la responsabilité. Avec votre aide, il peut apprendre à les voir comme des explosions d'incompréhension. Cette compréhension empêche votre enfant de se noyer dans ses émotions et de devenir incontrôlable. La compréhension vous libère et vous ramène à votre propre centre sans refouler les émotions. C'est en étant un exemple vivant de ce qu'ils enseignent que les parents apprennent à leurs enfants comment gérer leurs émotions.

Toutes les questions que vous avez sur la façon de vous occuper de vos enfants s'appliquent aussi à vous-mêmes. Comment faites-vous face à vos émotions ? Êtes-vous dur envers vous ? Quand vous êtes en colère ou triste, vous disciplinez-vous en disant : « Allons, ressaisis-toi et avance » ? Refoulez-vous vos émotions ? Avez-vous l'impression qu'il est bon de vous discipliner ? Qui vous a enseigné cela ? Vos parents ?

Ou bien faites-vous l'inverse ? Ravalez-vous l'émotion en ne voulant pas lâcher prise ? C'est aussi fréquent. Peut-être avez-vous depuis longtemps le sentiment d'être victime d'une situation extérieure, par exemple votre éducation, votre partenaire ou votre environnement de travail. Peut-être qu'à un moment donné, entrer en contact avec votre colère liée à des choses négatives qui vous ont influencé aurait été très libérateur. La colère peut vous permettre de vous libérer de ces influences et d'aller votre chemin. Mais vous pouvez aussi vous éprendre tellement de votre colère que vous ne voulez plus la lâcher. Au lieu de devenir une voie d'accès, elle devient un mode de vie. Une forme de victimisation naît alors qui n'a rien à voir avec  une guérison. Cela vous empêche d'assumer vraiment votre souveraineté.

C'est très important de prendre la responsabilité de vos émotions et de ne pas en faire des vérités absolues. Quand vous leur donnez le statut de vérités, au lieu de les considérer comme des explosions d'incompréhension, vous allez faire reposer vos actions sur elles et cela va donner lieu à des décisions instables.

La même chose se produit chez les enfants à qui l'on permet trop de liberté émotionnelle. Ils sont livrés à eux-mêmes et échappent à tout contrôle ; ce sont des petits tyrans et cela n'est pas juste. Le chaos émotionnel est tout aussi déplaisant pour l'enfant que pour les parents.

Bref, vous pouvez être soit trop strict, soit trop laxiste dans votre façon de gérer les émotions (et, par analogie, vos enfants). Je veux parler un peu plus du mode laxiste, car il semble plus d'actualité. Depuis les années soixante, il y a eu une prise de conscience collective considérant qu'il n'était pas bon de refouler ses émotions, parce que vous bridez alors votre spontanéité et votre créativité, votre âme, en fait. La société produit ainsi des enfants obéissants et disciplinés qui font plus attention aux règlements qu'aux murmures de leur coeur et c'est une tragédie, pour la société autant que pour l'individu.

Mais à propos de l'autre extrême : comment justifier les émotions au point qu'elles prennent le dessus et dirigent votre vie ? Vous pouvez fort bien observer en vous s'il y a des émotions que vous chérissez tant que vous les considérez comme la vérité au lieu de ce qu'elles sont en réalité : des explosions d'incompréhension. Ce sont des émotions avec lesquelles vous êtes identifié. Le paradoxe, c'est que bien souvent, ce sont des émotions qui vous font souffrir. Par exemple, l'impuissance (« je n'y peux rien »), le contrôle (« je m'en charge »), la colère (« c'est de leur faute »), ou le chagrin (« la vie est mal faite »). Toutes ces émotions sont douloureuses mais, à un autre niveau, elles vous donnent quelque chose à quoi vous raccrocher.

Prenez l'impuissance ou l'impression d'être une victime. Il peut y avoir des avantages à ce schéma émotionnel. Il peut vous donner un sentiment de sécurité. Il vous délivre de certaines obligations ou responsabilités. « Ce n'est pas de ma faute, n'est-ce pas ? »Vous êtes assis dans un coin sombre, mais il a l'air sûr. Le danger de vous identifier ou de vous fondre dans un tel schéma pendant longtemps est que vous perdiez contact avec votre vraie liberté, votre coeur divin intime.

Il se peut que des choses se soient produites dans votre vie qui ont provoqué à juste titre des émotions de colère et de ressentiment en vous. Que ce soit dans votre jeunesse, plus tard, voire dans des vies passées. Il est très important que vous entriez en contact consciemment avec ces émotions et que vous preniez conscience de la colère, de la tristesse ou de toute autre émotion intensément chargée en vous. Mais à un moment donné, vous avez besoin de prendre la responsabilité de vos émotions, car elles constituent vos réactions à un événement extérieur.

Être centré, être dans un état de clarté et d'équilibre spirituel, signifie que vous prenez la pleine responsabilité des émotions qui sont en vous. Vous pouvez alors reconnaître par exemple la colère et dire en même temps : telle a été ma réaction à certains évènements. J'entoure cette réaction de ma compréhension, mais en même temps, j'ai l'intention de la libérer.

Finalement, la vie ne consiste pas à avoir raison ; elle consiste à être libre et complet. C'est très libérateur de relâcher de vieilles réponses émotionnelles qui sont devenues un style de vie.

On pourrait dire qu'il s'agit de trouver un juste milieu subtil entre refouler ses émotions et s'y noyer. Dans les  deux modes, vous avez été élevés avec des opinions et des idéaux qui ne sont pas en accord avec la nature de l'alchimie spirituelle. L'essence de la croissance spirituelle est de ne rien réprimer, mais en même temps, de prendre la responsabilité de ce qui arrive. Je ressens quelque chose, je choisis cette réaction, ainsi je peux le guérir. Mon message est en fait : Affirmez votre maîtrise !

Peut-être n'est-ce pas réellement une voie du milieu, mais une voie différente. Il s'agit de maîtrise spirituelle. En acceptant tout ce qu'il y a en vous, vous vous élevez au-dessus et vous en devenez maître. La maîtrise est à la fois ferme et douce. Elle est à la fois très permissive et demande une grande discipline : la discipline du courage et de l'honnêteté.

Affirmez votre maîtrise, devenez maître des fragments et morceaux émotionnels qui vous tourmentent, souvent à votre insu. Entrez en contact avec eux, prenez-en la responsabilité. Ne vous laissez pas diriger par des chocs émotionnels inconscients qui vous mènent dans une impasse ou bloquent votre chemin vers la liberté intérieure. C'est votre conscience qui guérit. Personne d'autre ne peut restaurer pour vous votre autorité sur vos émotions. Il n'existe pas d'instruments externes ni de moyens d'enlever ces émotions. C'est en prenant conscience d'elles avec courage, détermination et compassion qu'elles se libèrent dans la Lumière.

Devenir entier et libre sur le plan émotionnel est l'un des aspects les plus importants de la croissance spirituelle. Je veux terminer en disant : ne rendez pas les choses plus difficiles qu'elles ne le sont. Le chemin spirituel est un chemin simple. Il est fait d'amour de soi et de clarté intérieure. Il ne requiert aucune connaissance spécifique, pas de rituels, ni de doctrines ou de méthodes spéciales. Tout ce dont vous avez besoin pour votre croissance spirituelle est en vous.

Dans un moment de calme, demandez-vous ce que vous ressentez et laissez votre sentiment vous dire ce qui a besoin d'être clarifié et nettoyé en vous. Faites confiance à votre intuition. Suivez-la. Croyez en vous. C'est vous le maître de votre vie, le maître de votre chemin unique d'amour et de liberté.      

 Pamela Kribbe

Par ela - Publié dans : messages des êtres de lumière
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 9 février 2014 7 09 /02 /Fév /2014 19:26

90924973.jpg

 

 

Chers amis,

Je suis Marie et je représente l’aspect féminin de l’énergie de l’entité du Christ. Je vous salue tous aujourd’hui et j’aimerais que vous partagiez la joie et la paix qui sont à votre disposition et qui appartiennent à l’essence même de ce que vous êtes. Vous n’êtes pas ici pour souffrir, lutter et juste survivre. Vous êtes ici sur terre pour avoir de la joie, pour être ce que vous êtes et faire l’expérience du miracle de cela. Vous êtes magnifiques tels que vous êtes. Nul besoin de changer ni d’améliorer quoi que ce soit. Tout est bien. Soyez-en sûrs.     

L’essence de la création est la joie. La Mère divine ne vous a pas créés dans une intention grave et sérieuse. C’est de la joie et de l’envie d’explorer que vous êtes nés. Elle voulait en savoir plus sur la vie grâce à vous. Vous êtes tous l’expression de l’amour et de la joie créatrice de Dieu et c’est pourquoi il vous est permis d’en faire l’expérience à chaque instant. Je vous invite à vous reconnecter à ce flot d’énergie originel, à la joie de la création divine, qui s’écoule en chacun de vous.

Vous avez tendance à rendre la vie trop grave et trop sérieuse. Imaginez  que vous ne soyez pas ici pour accomplir un but, mais juste pour être vous-mêmes, y compris ces parts de vous qui semblent sombres, douteuses ou coincées. Oui, ces parts-là sont autant bienvenues, elles font partie de cette expérience de la dualité sous tous ses aspects. Ayez confiance que cela va s’achever en quelque chose de beau, quelque chose de merveilleux, un monde nouveau. Vous êtes en perpétuelle transformation de vous-mêmes. Il n’y a pas de but fixé, de destination finale. Vous êtes constamment sur la route. Alors, réjouissez-vous d’être sur la  route, réjouissez-vous des courants changeants de la vie, et vous serez délivrés du poids de ce fardeau.

Je vous demande de remonter le temps avec moi, jusqu’au moment qui a précédé votre naissance sur terre dans ce corps. Ne doutez pas que cela soit possible, voyagez juste en imagination. Peu importe que vous pensiez fabuler sur tout cela. Faites-vous confiance et permettez-vous de penser qu’un jour, vous avez été libres de ce corps. Vous étiez indépendants de cette forme physique, vous vous sentiez illimités et tout était possible. La vie était magique. De cette dimension de grande liberté, vous avez ressenti un attrait venant de la terre. Votre attention a été attirée, de toutes parts, vers cette planète minuscule qui offrait tant de potentialités magnifiques ; des potentiels à la fois de lumière et d’obscurité, d’amour et de peur. Vous avez ressenti un attrait. Vous vous êtes posé des questions sur la nature de la réalité qu’il y avait là et vous avez eu l’impression que cela vous concernait. Vous avez eu le sentiment qu’il y avait là quelque chose dont vous vouliez faire l’expérience.

En tant qu’esprit libre, vous avez décidé de faire le plongeon et de vous incarner sur terre. Ressentez à quel point, même à présent, après avoir traversé tant d’expériences sur terre, il y a encore ce sentiment originel d’intérêt, d’émerveillement et d’attirance que vous avez eu un jour. Ressentez à quel point votre présence ici est spéciale, que votre conscience se soit rétrécie afin de s’ajuster à un corps terrestre qui perçoit la réalité grâce à des sens physiques tels que les yeux, les oreilles, le toucher. Ce moyen particulier de percevoir la réalité n’est pas naturel ; votre perspective originelle est beaucoup plus vaste et moins limitée.  Vous avez pourtant choisi cette limitation, parce qu’il y avait là quelque chose d’incroyablement précieux à trouver.

Vous êtes ici sur terre pour exprimer la liberté et le merveilleux des sphères spirituelles d’où vous venez. Vous êtes ici pour les introduire dans la forme et la matière et les offrir à l’expérience à la fois pour vous et pour les autres. Oui, vous êtes ceux qui apportez la  lumière, là où la lumière se dresse pour la liberté, l’aisance et la joie. Et vous avez été sur terre auparavant, avec le même désir et le même enthousiasme pour allumer ici la lumière de la création et répandre la joie et la connaissance. Permettez-vous de ressentir cela à nouveau. Sachez qui vous êtes. Nul besoin d’être ou de faire quelque chose de spécial ici, vous n’avez pas besoin d’accomplir quoi que ce soit, excepté vous souvenir de qui vous êtes et de permettre à la joie de vous emplir à nouveau. C’est cela, votre travail : revenir à votre état naturel de joie et d’émerveillement parmi des énergies qui semblent pointer une direction totalement différente.

Vous avez été mis sous pression. La réalité de la terre, le mode de pensée des gens, les croyances de la société, peuvent vous peser lourdement et vous plonger dans l’oubli un certain temps. Souvenez-vous : vous êtes la divinité dans la chair. La lumière passe à travers vous en cet instant même, elle passe par vos mains, vos yeux, ressentez-la. Elle ne vous a jamais quittés, mais on vous a tous dit à un moment ou à un autre de votre vie que cette lumière ne peut pas s’écouler à l’air libre. Vous croyez que vous devez la cacher et la garder en vous, de peur d’être « différents ».

Cette contrainte à être normal, à se trouver enfermés dans ce que les gens pourraient penser  de vous, c’est probablement la pire prison sur terre. Ce n’est pas le fait d’être dans ce corps qui vous limite tant. La véritable limitation provient du fait que vous laissiez entrer en vous  les multiples croyances de la société, empreintes de pesanteur et de peur et qu’elles diminuent votre rayonnement divin.

Je souhaite vous montrer une voie de sortie, et la clef est celle-ci : oser recevoir à nouveau la joie dans votre vie, ressentez que c’est votre droit de naissance ! C’est juste ce que vous êtes. Vous êtes la joie de Dieu manifestée. Et pour être ainsi, nul besoin d’avoir accompli quoi que ce soit, au sens mondain du terme. Vous avez juste besoin d’être à l’unisson de ce que vous êtes. Vous avez besoin de ressentir que vous êtes bien tels que vous êtes, ici et maintenant. Vous ne manquez de rien, rien ne manque. Étreignez la totalité de ce que vous êtes maintenant, vos peurs, vos blocages émotionnels, et en même temps aussi, le profond ressenti du merveilleux et de la vitalité qui sont au fond de votre être. C’est la vie qui s’écoule à travers vous et veut vous offrir ses multiples dons miraculeux. Vous avez entrepris ce voyage d’incarnation dans ce corps, dans cette société, dans cette dimension matérielle, c’est suffisant. En faisant cela, vous avez montré votre courage et votre foi. À présent, donnez-vous la permission de recevoir tout ce dont vous avez besoin dans votre vie. Ressentez la joie pure d’être présent. Détendez-vous.

Imaginez qu’à partir de maintenant, vous n’ayez plus rien à « devoir faire » dans votre vie. Si vous acceptiez  pour de vrai de vous octroyer cette liberté, votre vie s’écoulerait en un flot doux et paisible. Je comprends bien que cela va à l’encontre de ce que vous ont dit vos parents, vos professeurs, vos employeurs, etc. La société vous communique le fait que vous devez travailler dur et diligemment pour acquérir les compétences et capacités pour gérer la réalité. Elle vous dit de rester modestes et de vous focaliser sur ce qui est possible plutôt que sur ce dont vous rêvez et ce que vous espérez. Non seulement la société vous dit-elle cela mais il y a aussi nombre d’enseignements spirituels qui ont un point de vue plutôt austère et disciplinaire sur la façon d’accomplir l’illumination.

Imaginez que vous abandonniez l’idée même de buts et d’accomplissements. Imaginez que vous vous disiez : je suis comme je suis, et je suis complètement okay comme je suis. Quelle libération ! Si vous pouvez vous permettre d’être à ce point détendus, les choses vont commencer à circuler dans votre vie, et vous allez voir qu’il se passe l’opposé exact de ce que la société vous dit. Les choses vont commencer à arriver sans avoir à travailler dur pour les obtenir. Si vous pouvez être à l’unisson de vous-mêmes et accepter les choses comme elles sont, vous allez inviter un courant de paix qui va apporter des miracles dans votre vie. En vous acceptant comme vous êtes, vous dites « oui » à la vie, au fait d’être ici sur terre et vous vous donnez la permission de recevoir tout ce que vous voulez, juste parce que vous êtes comme vous êtes, une part indélébile de Dieu, aimée et chérie de façon inconditionnelle.

Si vous trouvez cette paix en votre coeur, et que vous lâchez prise de vos attentes crispées, vous permettez alors à la magie de la vie de prendre soin de vous. Vous vous abandonnez à son courant et à son rythme. Je vous le dis :  pour commencer à trouver la plénitude dans votre vie, pour commencer à trouver l’emploi, la relation ou la maison qui vous conviennent, commencez par vous donner la permission de faire à nouveau l’expérience de la joie. La simple joie d’être, la joie d’être vous. La spiritualité c’est la simplicité et l’aisance. C’est   ressentir les choses comme un enfant peut le faire, ne pas penser au lendemain, mais juste jouir de l’instant présent et faire ce qu’il a envie.

Je sais que vous pensez que ce n’est plus possible pour un adulte. C’est une telle tragédie ! Il y a tant de tristesse dans le fait que vous vous soyez sentis obligés de laisser tomber la part de vous la plus spontanée et la plus insouciante. Tendez la main à l’enfant qui est en vous et qui a conservé pour vous votre spontanéité. Au profond de vous, il est encore là, cet enfant qui veut jouer et se réjouir, cet enfant qui veut explorer la vie et qui a confiance que tout ira bien. Cet enfant sait que la terre est un lieu sûr où s’exprimer. Ressentez-le et laissez-le vous parler à nouveau. Peut-être veut-il vous donner un message maintenant. Si vous ne ressentez encore rien, c’est bien aussi. Ce qui importe, c’est que vous ayez envie de tendre la main à cet enfant, que vous disiez oui au courant de spontanéité en vous, à l’inspiration de votre âme. Vous êtes pleins à ras-bord de notions qui vous disent que ce n’est ni possible ni désirable, qu’il vous faut vous tourner vers l’extérieur plutôt que vers l’intérieur pour trouver une direction à votre vie, mais ce n’est pas ainsi. La vie doit être vécue selon d’autres principes.

La véritable énergie créatrice, manifester de véritables créations positives dans votre vie, jaillit toujours d’un état de simplicité et d’aisance. C’est précisément lorsque vous vous sentez totalement détendus et divinement insouciants, que vous ne vous forcez pas à faire ou être quoi que ce soit, que vous attirez les changements les plus positifs dans votre vie. Si vous vouliez bien juste chérir vos rêves et vos désirs, puis lâcher prise, et laisser les choses suivre leur propre cours, votre confiance les attirerait à vous. Vous n’attendrez même pas qu’elles arrivent, car vous serez bien trop occupés à vous réjouir du présent. La vie est d’une simplicité exquise.

Nous sommes avec vous et nous comprenons très bien ce que vous traversez. Nous vous demandons d’avoir confiance en ce message et d’avoir foi dans la bonté de la vie et dans la joie qui s’écoule en tout être vivant. Regardez la nature : les animaux, les arbres et les fleurs sont tous programmés pour exprimer la beauté et l’harmonie. Ils ne doutent pas d’eux-mêmes. Ils reconnaissent leur valeur de manière naturelle et paisible. Connectez-vous à cette énergie naturelle de reconnaissance de votre valeur et sachez que vous êtes tenus embrassés dans ce même tissu de vie. Vous êtes en sécurité. Dieu est juste ici avec vous, et jamais il ne vous quittera. Osez vous confier à la magie de la vie, qui n’est autre que le flot divin de votre âme, et soyez dans la JOIE !

© Pamela Kribbe

Par ela - Publié dans : messages des êtres de lumière
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 9 février 2014 7 09 /02 /Fév /2014 19:21

d0b5c927769cbbfaa24833d197b99944agapecopie-widget_gk_nsp-2.jpg

 

 

Message de La prospérité, celle de l’être qui obéit a sa Présence, celle dont le monde a le plus besoin est indiscutablement la prospérité de l’âme. L’être qui apprend dans sa Présence à être obéissant, devient prospère en tout. Car votre Présence a la mission de vous combler de bienfait et d’abondance en toute chose et de parfaire votre vie dans la joie et l’opulence. Ayez en mémoire constamment l’être divin qui vous accompagne. Soyez éternellement reconnaissant à la lumière de votre être intérieur, qui elle doit vous aider à grandir, seulement, si vous le désirez cela est entendu.

 

Vous avez la porte d’une richesse inestimable devant vous, soyez généreux de faire avec votre Présence le geste qui vous amènera la fortune dont vous rêvez. Ne cherchez pas à vouloir être riche, soyez riche simplement, en étant un être heureux de vivre chaque journée dans la plénitude. Cela s’apprend, je vous le promets. Alors que devenez-vous maintenant que vous connaissez ce choix. Avoir le choix est l’attribut de chaque être humain sur la terre puisque le libre arbitre y est instauré.
 
Je vous engage à devenir prospère en chaque geste que vous posez. Regardez, sans faire d’effort, le côté prospérité; regardez le bien, appropriez-le vous et profitez sans plus de ce que l’Univers Dieu et votre Présence mettent à votre disposition. Chaque objet, chaque demande de votre part est un ordre pour l’univers et votre présence coopère à vous le faire obtenir.

Quand aux êtres qui vivent du manque; qui voient en ce manque l’école de la vie et sont en harmonie, soit disant, avec leur manque, effacent leur rêves mais pas leur demande de manque évidemment, seulement leur rêve de l’opulence. Cela est exaucé au plus précis de chaque demande. Voilà le secret de la prospérité.

Vos habitudes remettent en cause cette prospérité, car le monde de la terre en général, passe plus de temps et met plus d’importance dans l’énergie du manque, que dans celle de la prospérité. Voyez-vous, manquer est une certaine image de vous et de votre environnement que vous avez accepté. L’univers trop obéissant, envoie dans votre présent le manque dont vous avez parlé hier, voilà le retour de la loi d’attraction.

Soit vous parlez, vous pensez et vous êtes dans la prospérité et l’abondance, soit vous êtes dans ce manque que vous détestez. Alors pourquoi faites vous tout ce qui est en votre pouvoir pour le conserver. L’image est-elle assez claire pour que vous désiriez en changer ? Je l’espère.

Soyez des êtres heureux et obéissant dans votre prospérité, obéissez à la prospérité, elle ne demande qu’à vous appartenir, ne la rejetez pas, faites qu’elle soit votre volonté, c’est-à-dire, faire de vous un être comblé et prospère.

Sans plus attendre, ouvrez grand les portes de la plénitude en tout. Ayez le plus beau rêve devenu réalité. Cessez de vous dire pauvre, triste et démunis, imaginez bientôt ce schéma de pensée disparu de votre terre. Imaginez l’amitié redevenue le bien de la prospérité de l’univers dans le monde humain.

Prenez bien votre temps, faites un examen de conscience profonde et clair. Devenez les futurs bâtisseurs de l’Âge d’or. Mettez votre foi et votre volonté au service de l’humanité toute entière, en faisant que votre compréhension soit celle de la prospérité en tout et pour tout. Vivez-là à chaque instant et montrez autour de vous la vrai prospérité, qui est méritée par tous les êtres de la terre et envers tous les êtres de cette belle planète qui va dans la plénitude et la prospérité.

Uniquement dans la pensée humaine se tient le manque, chassez-le, libérez-vous de cette énergie et remplacez-la par la par l’énergie de la prospérité. Soyez chacun de vous prospère. Arrêtez de vous limiter et faites de votre terre, l’Éden dont la Bible a parlé, j’en suis son représentant.

 Sananda.

Par ela - Publié dans : messages des êtres de lumière
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 9 février 2014 7 09 /02 /Fév /2014 19:18

domi5.jpg

 

Vous êtes à la recherche
Vous êtes en quête
Sorte de fuite en avant de peur de vous retrouver dedans
De peur de vous retrouver Vous

Pourquoi ces peurs de Vous?
Que voulez-vous fuir?
Que voulez-vous éviter?

Cette quête peut prendre fin
Ce que vous cherchez à l’extérieur à vous épuiser, à vous renier est en vous
Juste en attente du signe que vous lui ferez, de la reconnaissance que vous lui montrerez
 
Les tourbillons de la vie sont perturbants, générant des émotions difficiles à gérer parfois, générant des douleurs physiques, des dégénérescences

Installez-vous autour de la Table et partagez le Pain et le Vin
Posez-vous un instant
Faites le vide autour de vous
Immergez-vous dans le silence, dans cette paix profonde à votre portée
Le tumulte peut s’estomper et laisser place à la quiétude
Juste être centré, posé, à laisser votre esprit errer en vous avec l’objectif de sonder le Coeur
Bouche entrouverte

Il est facile de se sortir du brouhaha
Il est facile de se sortir du tumulte
Il suffit de le vouloir
Juste la prise de décision, l’allant , l’élan
Chacun trouve son rythme
Chacun trouve sa façon
A sa mesure
Nul besoin de Chrono
Juste l’Essence du geste
Pour aller vers l’émerveillement d’Etre, à part, dans sa bulle
Vivre l’instant présent et s’en grandir
Sans réfléchir, sans se mentir
Enfin s’occuper de Soi
Enfin se reconnecter à Soi
Enfin se sentir Soi et se sécuriser

Vous êtes plus forts que vous ne le pensez
Vous êtes plus lumineux que ce que vous croyez
Vous êtes plus talentueux que ce que vous imaginez

Vous incarnez l’Infinitude
Vous incarnez le Vin
Vous incarnez le Pain
Et vous partagez ce Vin et ce Pain à dessein

Continuez votre route
Mais n’oubliez pas que la carte est en vous
Prenez le temps de découvrir le chemin
Il est parsemé de Merveilleux, tâcheté de Merveilleux
Ne brûlez pas les étapes
Jamais vous ne vous trompez
Ajustez la vitesse à vos besoins
Laissez le klaxon au repos
Nul besoin de monter le son
Juste se laisser aller dans le mouvement

Flux continu de la Vie
Flux continu d’inspiration
Les Anges vous chantent leur rengaine poétique
Les Anges vous accompagnent
Ils dansent à votre rythme
Soyez à l’unisson

Voyez l’horizon
Le Soleil vous éblouit
Vous êtes proches
Acceptez-le, accueillez-le
Il n’y a pas de fin
Juste des pauses temporelles
Prenez le temps, vous avez le temps
Prenez le temps de la pause
Pour transcender l’opacité
Pour goûter la Source
Elle vous attend …

Sananda

Par ela - Publié dans : messages des êtres de lumière
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 7 février 2014 5 07 /02 /Fév /2014 17:59

106967396_002.jpg

 

 

Ton âme s’exprime

Tu ne fais qu’un avec moi. Tu as oublié qui tu étais. Il est temps de retrouver la mémoire. Il est temps, très cher, de te voir comme tu es à l’origine, un être divin. Ressens l’énergie source, celle qui t’a créé, celle qui t’a façonné, celle qui circule en toi. Il est temps de s’identifier à cette énergie, ton énergie.

Comme tu le sais, ton corps physique n’est qu’une partie de toi, un véhicule qui te sert à vivre dans ce monde terrestre. Il te sert à vivre l’expérience de l’incarnation. Souvient toi que tu es bien + que ce corps. Il y a aussi le mental en toi, l’égo qui t’accompagne dans cette incarnation. Ne laisse pas le mental entrer dans le Je, c’est seulement moi, ton âme qui doit te parler. Je sais ce qui est bon pour toi. Je sais mieux que ton mental, je sais mieux que les gens extérieurs. Je sais aussi ce que tu as besoin. Je connais ton parcours et tes expériences. Je te souffle les meilleurs choix pour que tu vives les expériences les plus constructives et évolutives pour ton être. Mais m’écoutes tu ? ou écoutes tu ton mental ? Je te le redis donc, débranche ton mental, médite ou relaxe-toi quelques minutes par jour au minimum, en t’allongeant ou en étant assis, ceci en étant accompagné d’une musique douce ou dans le silence si tu préfères. Déconnecte de temps en temps de ta réalité terrestre pour faire du bien à ton âme et ton corps. Fais le vide dans ta tête au moins quelques minutes par jour pour ressentir un peu de paix et de bien être en toi. Prends l’habitude de le faire et tu sentiras moi, ton âme de + en + souvent.

Tu as établi un plan, tracé une route pour rejoindre l’entité divine que tu es. Ce parcours est semé d’embuches et parfois tu tombes mais tu te relèves, je t’aide à te relever. Moi, ton âme, je suis heureux de faire la route avec toi, rappelles toi que nous sommes qu’UN. Aimes la vie, pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle t’apporte. Cette vie matérielle n’est qu’un petit passage sur le plan terrestre, je te le redis, tu es bien plus que cela, ne l’oublie jamais. Profite de ce petit passage pour faire des grandes choses pour ton âme. Tu sais qu’il faut évoluer et tu le fais à ton rythme. . Continue ainsi, dans la joie, l’amour et la lumière et ce à chaque seconde. Sens toi porter par le flux divin qui coule en toi et ne laisse pas ton mental te faire douter. Ne soit pas dans l’attente, mais crée. Suis ton chemin, suis ta route que tu as devant toi et que tu as construite.

Très cher, je suis toi, tu es moi. Nous sommes UN. Ecoute la voix de sagesse qui est en toi, la petite voix, c’est la mienne. , je suis ton meilleur compagnon de route. je m’exprime donc par la petite voix de sagesse que tu entends parfois en toi. Mais tu ne fais pas pas toujours attention à cette voix intérieure ou tu ne l’écoutes pas. Pourtant, je te le redis, je sais mieux quiconque ce qu’il y a de meilleur pour toi. Ecoutes ma petite voix et ta vie changera. Rappelle-toi que tu es un guerrier de lumière car c’est la lumière que tu as choisi d’incarner. Tu as parfois expérimenté l’ombre mais c’est pour mieux apprécier la lumière, pour mieux juger ce qui est bon pour toi.

Est-ce que tu es un ange de lumière ? la réponse est en toi…tu le sais que tu es un ange, un ange magnifique. Il n’est pas possible d’être autre chose puisque tous, vous êtes des anges magnifiques qui ont perdu la mémoire. Mais, vous tous les humains, vous allez la retrouver, il ne tient qu’à vous à savoir quand et comment. Tous, vous pouvez vivre dans la lumière et choisir des expériences agréables, tous pouvez faire UN avec votre âme. Si vous êtes capable de vous remettre en cause, si vous avez la volonté de changer ce que vous jugez mauvais en vous, alors vous prenez un bon chemin pour votre âme.

Je suis ton âme et je t’aime infiniment. Remplis-toi de la lumière que je t’envoie en permanence. Cette lumière, cet amour est disponible tout le temps en toi. A toi de la ressentir, à toi d’être assez fort pour contrôler les énergies et ressentir l’amour au quotidien, tu en es capable. Il suffit juste d’avoir + de volonté et de contrôle. La puissance de le faire, tu l’as, tu sais déjà faire tout cela car tu l’as fait, il y a bien longtemps. Encore une fois, il est temps que tu retrouves la mémoire.

Très chers habitants de la Terre, Les énergies présentes en ce moment sur votre planète font que vous pouvez ressentir à nouveau votre âme, alors ressentez la pleinement, et une Terre de lumière se matérialisera. Ne croyez pas que c’est impossible, ne croyez pas que vous ne pouvez pas le faire. Ne croyez pas que le monde est perdu. C’est vous, les humains, qui pouvez changer ce monde pour le rendre lumineux, vous en êtes capables. Encore une fois, commencez par écouter la petite voix de sagesse qui s’exprime en vous. Écoutez-la et donnez le meilleur de vous-même.

Les êtres intergalactiques, les êtres de l’espace vous regardent et vous aiment pour ce que vous êtes , sans jugement. Ils attendent le retour de la lumière sur Terre. Il est temps de mettre en action les enseignements donnés dans beaucoup de livres comme par exemple « conversations avec Dieu ». Il n’y a jamais eu autant d’enseignements dans vos livres qu’aujourd’hui, sur cette planète, alors maintenant il faut les mettre en pratique. Pour cela, commencez par changer vos pensées, en éliminant toute négativité en vous, en remettant en cause vos croyances et schémas limitatifs enseignés par vos religions, gouvernements mais aussi vos parents qui vous enferment dans leurs croyances depuis des décennies et des décennies. Renversez les barrières, cherchez les vérités par vous-même et osez penser par vous-même.

Ensemble, ressentons l’unité de toute chose, de chaque être vivant. Ensemble ressentons l’amour à chaque instant, cette énergie inépuisable et en abondance. Envoyons un amour infini à tous les êtres vivants dans toutes les dimensions, dans toutes les directions du temps. Envoie aussi de l’amour infini à tes toi des autres vies, à ton soi dans toutes les directions du temps.

Que l’amour et la lumière inondent vos cœurs ne permanence

 

Par ela - Publié dans : messages des êtres de lumière
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 6 février 2014 4 06 /02 /Fév /2014 13:36

sublimer-copie-1.jpg

 

 

Chères sœurs, chers frères, je vous accueille tous cordialement. Je suis Marie Madeleine et je ne suis pas venue seule. Je suis ici en compagnie de beaucoup d'autres. Aujourd'hui, nous allons parler de l'art de canaliser. Beaucoup d'entre vous désirent canaliser mais se sentent enfermés dans le doute et l'anxiété à ce propos. Certains d'entre vous canalisent déjà mais n'osent pas l'exprimer en public. Aujourd'hui, j'aimerais offrir une perspective différente sur la question de savoir si vous pouvez ou devriez canaliser. Je vous dis que le fait de canaliser n'est pas du tout quelque chose de nouveau pour vous. Vous l'avez déjà pratiqué sous diverses appellations dans de nombreuses vies avant celle-ci. Ce n'est pas très difficile ! S'ouvrir à la canalisation ne consiste pas à apprendre quelque chose de nouveau pour vous, mais plutôt à réveiller des talents qui vous sont familiers, voire même innés.

Vous avez tous vécu sur cette planète auparavant et avez exprimé vos talents sur Terre dans différentes vies : les dons de l'intuition, de la canalisation, du troisième œil. Vos vies précédentes ont souvent été marquées par ces dons et ils sont encore là aujourd'hui. Chacun-e de vous est entouré-e des personnalités que vous avez été autrefois et qui, sous une forme ou une autre ont écouté cette voix intérieure, la voix de l'âme, et l'ont transmise à d'autres personnes sur terre. Vous avez été un pont entre ce monde et l'autre, le monde de l'âme dont vous êtes originaires. Longtemps, cela a été l'appel de votre âme. Essayez de percevoir, si vous le pouvez, ces personnalités autour de vous. Elles font partie de votre âme, comme un rayon de soleil fait partie du soleil. Elles n'en sont pas la totalité, mais une partie inaliénable. Peut-être voyez-vous ou ressentez-vous certaines de ces silhouettes de vies passées autour de vous. Prenez le temps de les ressentir calmement et clairement.

Ce n'est pas nouveau pour vous de canaliser. Vous avez déjà fait cela auparavant, de différentes façons et sous différentes formes. C'est quelque chose de familier, qui vous est venu naturellement. Je vous demande maintenant de vous relier à cette manière de canaliser familière et naturelle que vous connaissiez dans ces vies précédentes, ou plutôt, appelons-les ces "autres vies". Ces choses ne sont pas limitées dans le temps, comme vous pourriez le penser. Permettez à chacune de ces personnes que vous avez été de s'approcher et de se couler en vous, observez simplement qui s'avance et n'intellectualisez pas trop. Laissez simplement cela se faire à partir de votre ressenti. Vous n'avez pas besoin de voir une personne, vous pouvez en avoir une simple impression. Et parfois, ça prend juste un peu de temps avant que vous ne ressentiez quelque chose. Cette femme ou cet homme que vous sentez près de vous et qui fait partie de votre âme veut vous donner quelque chose maintenant.

Les vies précédentes, les autres vies, sont comme toutes les vies, un mélange de beau et de moins beau : lumière et ombre, bien et mal, si vous voulez. Cette personne qui est maintenant avec vous vient vous donner sa Lumière et cette belle partie fluide d'elle-même qui ressentait une connexion et formait un pont avec l'autre monde depuis lequel elle canalisait de l'amour, de l'encouragement et de l'espoir pour les gens de son entourage. Souvenez-vous de cette connexion, pas mentalement, mais dans vos cellules et vos ressentis. Retrouvez l'impression, à quoi ressemblait ce pont vers l'autre monde.

Permettez-vous de recevoir de l'aide dans ce processus en considérant cette personnalité d'une autre vie comme un guide. Imaginez un temps où la canalisation se passait bien et où vous étiez capable de partager le courant de votre âme avec d'autres personnes. Vous n'avez pas besoin d'imaginer les détails. Il s'agit du courant et du sentiment de sécurité que vous aviez, ainsi que de son évidence et de son caractère familier. En fait, aucun d'entre vous ne doit apprendre à canaliser, car c'est quelque chose que vous savez déjà faire. La clé est de rétablir la manière de le faire : vous reconnecter à cette partie de vous qui fait cela avec facilité. Bien qu'il existe des peurs et des souffrances qui résistent en vous, en vous souvenant de la facilité avec laquelle la canalisation se faisait, vous enlevez un morceau de cette résistance.

Le temps est venu maintenant, il y a une réelle opportunité sur Terre pour accueillir ce que vous avez à offrir. Il y a des gens qui attendent que cette énergie vous traverse, vous et vos frères et sœurs artisans de Lumière. Le monde vous attend ! Alors que dans d'autres vies et en des temps anciens, vous avez souvent dû être circonspects et agir presque subrepticement et en secret, il y a actuellement un besoin, une opportunité et une réceptivité pour vos dons. La puissance féminine du troisième œil et de l'intuition est de nouveau bienvenue. En réalité, c'est une sous-estimation : elle est non seulement bienvenue mais on en a désespérément besoin ! L'humanité est en détresse. Il y a une crise dans le monde entier, une crise économique et écologique. C'est une crise profonde dans son questionnement : "Quelle est notre relation à nous-mêmes, au monde et à la Terre ? " Tout le fondement de notre future relation à nous-mêmes et aux autres tourne autour de cette question.

Beaucoup de gens sont pris dans les peurs, les conflits, l'illusion. Certains se sentent perdus et il y a une solitude profonde dans le cœur des êtres humains. De cette solitude émerge la recherche désespérée d'une balise externe à laquelle se raccrocher. Mais cette Lumière guidante n'est pas extérieure. Vous ne la trouverez en personne d'autre, ni dans une institution ni dans une organisation. Actuellement, il est clair qu'il n'y a plus aucune certitude en-dehors de soi : pas dans un emploi, ni une maison, ni même dans une relation personnelle, ni dans un cercle d'amis. Vous êtes amenés toujours plus au fond de vous, à l'intérieur, par tout ce qu'il se passe au-dehors. Cela peut effrayer beaucoup de gens. Vous avez pu ressentir cela lors de la méditation tout à l'heure, en vous connectant à l'énergie collective. (Avant la transmission, Gerrit a offert une méditation guidée au groupe). Vous avez pu observer la peur et le stress que vivent beaucoup de gens actuellement.

Quel est votre rôle dans tout cela ? Votre tâche, votre chemin ? La réponse se trouve dans votre réalité intérieure. Cela revient toujours à rester proche de soi-même, car vous savez que le "chemin" est en vous. Vous êtes déjà familiers avec ce monde intérieur, avec la paix et le calme que vous pouvez y trouver. C'est pour cette raison que vous êtes là actuellement, pour être les guides ou les enseignants, dans le sens le plus large et le plus libre de ces termes. Non pas comme des chefs, au sens traditionnel, mais pour être des exemples vivants d'une connexion profonde avec ce qui transcende la vie terrestre, avec ce qui transcende les certitudes externes, et avec ce qui est indépendant de celles-ci. Une connexion avec votre âme. En un sens, votre mission de vie consiste à laisser rayonner cette connexion envers les autres. Cela vous amène directement au cœur de ce que vous êtes, et ainsi, vous touchez aussi les autres et les invitez à faire de même.

Ramenez votre attention sur ce petit cercle de personnalités d'autres vies qui vous entourent et qui font partie de vous. Vous partagez avec elles des qualités et des traits de caractère, même si elles ont vécu à des époques et dans des circonstances différentes. Mais dans leur essence, c'est le même cœur. Dites-leur, à celles qui ont dû agir dans l'ombre et le secret, que la voie est libre maintenant : "J'ai la permission maintenant de révéler toutes les qualités que vous avez développées par le passé. Je peux maintenant laisser rayonner ma Lumière, je suis bienvenue sur Terre."

Chez certaines de ces personnalités, vous pouvez ressentir qu'il y a des mémoires douloureuses de rejet, de condamnation, de n'avoir eu aucune opportunité de partager la réalité qu'elles avaient à donner. Il est temps à présent de guérir toutes ces vieilles souffrances. Elles doivent être vues, rappelées et honorées, afin qu'elles puissent être libérées et laisser la place à une joie, une légèreté nouvelles, une manière d'être soi-même sans effort.

Ces personnalités anciennes peuvent vous rappeler vos dons, vos connexions naturelles, votre âme. C'est le cadeau qu'elles vous apportent : des qualités que vous avez toujours élaborées et cultivées très soigneusement en d'autres temps, par l'expérience, la pratique et l'entraînement. Mais vous avez aussi un cadeau pour elles en retour : Dites-leur qu'elles peuvent maintenant lâcher prise de leurs anciens fardeaux, et qu'elles peuvent s'affranchir du sentiment de ne pas être bienvenues, de cette souffrance passée. Ne pas vous sentir bienvenus et et ne pas vivre ce qui vous était naturel ont été une grande souffrance pour vous. Malgré cela, votre sagesse a grandi à cause de cette expérience ainsi que votre compréhension de la nature humaine, de la lumière et de l'ombre. Acceptez ce passé et laissez vos autres vies retourner à leur liberté, libérées de leurs vieilles souffrances et de leurs traumas, laissez-les aller leur chemin. Prenez dans votre cœur ce qu'il y a de sage et de beau en elles. Remerciez-les pour cela. Faites-le vraiment du fond du cœur. Remerciez-les pour les cadeaux qu'elles vous laissent, puis libérez-les, afin qu'elles puissent enfin se reposer de leur connexion douloureuse avec la Terre. C'est ainsi que le passé se guérit.

Tout ce qui est bon et durable venant du passé reste avec vous. Ce n'est pas perdu même si cela a longtemps été entouré de souffrances, d'incertitudes, de peurs et de frustrations. Vous pouvez le libérer et récolter un diamant de ce passé. C'est maintenant, dans cette vie, que ce diamant peut briller et rayonner dans le monde et vous donner du bonheur, le bonheur d'être simplement vous-même et de ne plus devoir vous cacher. C'est la clé pour tout. S'il vous est possible de faire l'expérience de ce merveilleux diamant qui est en vous, alors tout le reste arrive presque tout seul dans votre vie. Vous attirez les relations, les circonstances de vie et d'activité professionnelle qui appartiennent au diamant. Ressentez la présence de cette énergie resplendissante en vous. Tant de force et de sagesse emprisonnées depuis des siècles et chez toutes ces personnes que vous avez été. Ressentez-en la profondeur, le mystère et la merveille. Ayez du respect pour ce que vous êtes et cessez de vous mépriser et de vous critiquer.

Ressentez que vous êtes un canal, ici et maintenant, ressentez le diamant que vous êtes. Regardez simplement cet espace de votre corps où vous percevez ce joyau et permettez à son énergie radieuse de circuler dans tout votre corps de façon à baigner dans sa Lumière.

Je suis ici en égale, je ne suis pas un maître qui se tient au-dessus de vous. Je suis exactement comme vous et je me sens très proche de vous, votre égale dans mon cœur. Quand vous avez des doutes, ce qui est fréquent dans la réalité humaine, Je suis avec vous pour vous aider à mobiliser vos forces et vous rappeler qui vous êtes. Pour vous rappeler de croire vraiment en vous, et de rester en contact avec le diamant éblouissant que vous êtes déjà, ici et maintenant.

©Pamela Kribbe

 

Par ela - Publié dans : messages des êtres de lumière
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Rechercher

bienvenue chers fréres et soeurs de lumière

168704 188549214494594 100000185503507 777408 566198 n

 

les expériences de la vie, m'ont appris que nous sommes un dans la vibration de pur amour, lumière.

je suis sur le chemin de la guérison du coeur, la purification, la transmutation de l'égo, de la personnalité.

j'ai des doutes, des peurs, des émotions comme vous.

j'aimerai, que cet espace devienne une chaine de partage, d'échange de nos connaissances, de notre savoir.

commenter nos questionnements, nos idées, nos désirs ( qu'il soient en relation pour le bien de tous).

aborder des sujets ensemble.

nous sommes à la fois élève et enseignant tout au long de notre chemin de vie. c'est un cadeau que l'on peut s'offrir, si vous le voulez bien.

 

 

au fil des articles, il y aura des répétitions, ce qui est nécessaire à l'intégration de ce dont on a besoin pour évoluer.

je vous invite à m'aider à progresser par vos commentaires.

 

                    je vous embrasse tendrement. 

  176-0

                                                                                

 

                                                                                           

                          

 

Présentation

  • : Le blog de gaialove
  • Le blog de gaialove
  • : paix eveil unité Divers
  • : chaine d'amour, de dialogue. la vie, un chemin d'expériences, de cadeaux, que l'on reçoit, que l'on se donne.j'ai acquis au fil du temps, des potentiels de soins par les mains de lumière, la clairvoyance, soin à distance. par ce blog, je souhaite un dialogue entre nous. dans la paix, l'amour.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact
  • : 25/11/2011

Profil

  • ela
  • Le blog de gaialove
  • vers la plénitude du coeur partager en voyageant dans le monde
  • une âme en quète de vérité, de paix. vivre l'éveil, le silence, l'apaisement de l'esprit, la fusion de mon être de lumière. tout simplement:être

lecture

soyez conscients de votre libre-arbitre, de votre discernement, de votre vérité du moment, par rapport à mes écrits.

soyez en paix

 

chaine de souhaits

je suggére que chacun évoque ce dont il a besoin pour son évolution, la réalisation de son chemin de vie. que chaque lecteur s'unisse, afin de permettre la réalisation de cette demande, avec la magie de la source d'amour universelle.

contact     011                

allumons une bougie  

                     122264H 

nous sommes la source

406507 202335026523345 100002405484221 440787 1007083465 n jamais-seul 

 

 

Jesus

gratitude

                                               merci de votre visite

     dyn008 original 400 280 pjpeg 2622397 1af525fb0d68e80a4b5e7

angel couple

 

  

                                                                      

                                                                        167332109840435758228100001968174160784047321757n

                                                       

                                                       

 188718119022811506657100001968174160146983152319n                                                                 

                                                                                                                                                    

 

 

 

 

Derniers Commentaires

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés